REVOLUTION ET EMPIRE

N360 n378 :

360. 30 Sols au type constitutionnel 1791 PARIS. Frappe de 1er semestre. Léopard sous le buste. VG 157. Sauf quelques infimes stries d'ajustage mais qui ne nuisent pas à l'esthétique d'ensemble, un magnifique exemplaire de frappe bien vigoureuse et pratiquement à fleur de coin. SUP à FDC 3.000

361. 30 Sols au type constitutionnel 1791 STRASBOURG. A l'avers, "FRANÇOIS" dans la titulature et non "FRANÇAIS". VG 157. Exemplaire plaisant et variété apparemment très rare. TTB+ 2.000 [VENDU/SOLD]

C'est la première fois que nous voyons un 30 Sols constitutionnel de Strasbourg avec la titulature FRANÇOIS et non FRANÇAIS. D'ailleurs, dans la statistique qu'il a récemment fait paraître dans Numismatique et Change, M. Alain BAILLY n'a répertorié, sur les 96 spécimens de 30 Sols recensés par lui à ce type, que 4 pièces de Strasbourg, toutes avec la légende FRANÇAIS, et aucune avec la légende FRANÇOIS.

362. 15 Sols au type constitutionnel 1791 PARIS. VG 164. Qualité de frappe et conservation tout à fait exceptionnelles. Spécimen de toute beauté. SUP à FDC 2.500

363. 15 Sols au type constitutionnel 1791 LIMOGES. VG 164. TTB 550

364. 2 Sols 1792 STRASBOURG. Type constitutionnel. A l'avers, "FRANÇAIS" dans la titulature et non "FRANÇOIS". VG 268. 24,53 g. Malgré une légère faiblesse de frappe imputable à la dureté du métal employé, un superbe exemplaire de cette rare variété seulement frappée à Strasbourg. q.SUP 2.500

365. Essai de fabrication en cuivre 1790 réalisé par les Fonderies de Maromme. R/ FONDERIE DE MAROMME. PRES ROUEN. Châssis de moulage (ou de "monnayage" selon MAZARD). VG 141. MAZ 182 (R2). BRANDON 207 (R2 et coté 2.700 Francs en superbe). Superbe spécimen, de surcroît agréablement patiné. Rare, surtout en aussi bel état. SUPERBE 1.800

La proposition faite par la Fonderie de Maronne à l'atelier monétaire de Rouen ayant été acceptée, c'est elle qui fut chargée de la fourniture des flans (cf. MAZARD).

366. Monneron de 5 Sols à l'Hercule. Monnaie particulière gravée par DUPRE et frappée en 1792 à l'initiative des frères MONNERON. LES FRANÇAIS UNIS SONT INVINCIBLES. Hercule, malgré tous ses efforts ne parvient pas à rompre un faisceau qui symbolise l'unité des Français. HENNIN 435. VG 295. Conservation exceptionnelle. Spécimen de toute beauté. q.FDC 2.000

367. Monneron de 1 Sol à l'Hercule 1792 An IV PARIS. Monnaie particulière gravée par DUPRE et frappée à l'initiative des frères MONNERON. Tranche lisse. BRANDON 221a (R2 et coté 2.200 en superbe). VG 298var. M 161var. Assez rare. SUPERBE 1.800

Les monnerons de 1 Sol sont beaucoup plus rares que ceux de 5 et 2 Sols.

368. Monneron au buste de Jean-Jacques ROUSSEAU. Tranche inscrite. BRANDON 216. Magnifique spécimen. SUP à FDC 1.500 [VENDU/SOLD]

369. 5 Sols en argent 1792 (Grand 5). Monnaie de confiance de LEFEVRE, LESAGE et Cie. VG 314. MAZ 137 (R2). BRANDON 241 (R2). TTB 600

C'est cette émission qui déclencha les foudres des autorités contre les monnaies particulières, dès le début juin 1792, et entraîna les décrets des 27 août et 2 septembre qui en interdirent la fabrication.

370. 5 Sols en argent 1792 (Petit 5). Monnaie de confiance de LEFEVRE, LESAGE et Cie. VG 315. MAZ 138 (R2). BRANDON 241 (R2). TTB 600

371. Essai en métal de cloche à l'effigie de MIRABEAU frappé en 1792 (An IV de la Liberté) par les Artistes Réunis de LYON. Tête laurée de Mirabeau à gauche. R/ Légende. VG 333. BRANDON 195. A l'avers, petit manque de métal en bordure de listel (voir photo). Très bel exemplaire. TTB à SUP 1.250

Remarquable portrait de Mirabeau : l'artiste a su rendre son visage étonnamment expressif.

LA CONVENTION (1792-1795)

372. Ecu constitutionnel 1793 ORLEANS. VG 374. GAD 55. 29,21 g. Sauf quelques infimes stries d'ajustage qui ne nuisent pas à l'esthétique d'ensemble, un superbe exemplaire de frappe vigoureuse. SUPERBE 3.800

373. Demi-écu constitutionnel 1793 PARIS. VG 376. G 43 (avec indication "peu" pour la quantité frappée en 1793). Rare, surtout à ce millésime, et très bel exemplaire avec un excellent portrait. TTB à SUP 4.500

Beaucoup plus rare que l'écu au même type et le millésime 1793 est une étrange anomalie. En effet, Louis XVI ayant été guillotiné le 21 janvier 1793, il est surprenant qu'après l'avoir fait exécuter, la Convention ait toléré que des monnaies à son effigie puissent ainsi continuer à être frappées et mises en circulation après sa mort.

374. Essai en cuivre de 15 Sols au génie 1792. Oeuvre de DUPRE. VG 348. BRANDON 58 (classé comme essai du Sol). GAD 18 (idem). Magnifique spécimen. SUP à FDC 1.250

Cette variété en cuivre brun-jaune et sur flan mince, apparemment bruni, est beaucoup plus rare que celle, plus jaune et en métal de cloche dont un exemplaire au millésime 1793 figure ci-dessous. D'ailleurs, c'est, à notre souvenance, la première fois que nous la voyons.

375. Essai en métal de cloche de 15 Sols au génie 1793. Oeuvre de DUPRE. VG 391. BRANDON 58 (classé comme essai du Sol). GAD 18 (idem). SUPERBE 800 [VENDU/SOLD]

376. Ecu de 6 Livres 1793, l'AN II METZ. Pièce du 1er type avec, à l'avers, la date grégorienne (1793) et, au revers, la date républicaine (AN II). Génie inscrivant le mot CONSTITUTION sur l'autel de la Loi. DP 2. Très bel exemplaire, presque superbe et agréablement patiné. Atelier rare. q.SUP/SUP 6.800

Pour ce type, l'atelier de Metz est rare, donc se trouve très difficilement en aussi bel état. A titre indicatif, Georges SOBIN n'a recensé dans ses statistiques, portant sur beaucoup plus d'un siècle de catalogues de ventes et listes à prix marqués, que 32 écus de 6 Livres de cet atelier contre 447 de Paris et, nous-mêmes, dans nos propres statistiques, n'en avons répertoriés, tous états de conservation rassemblés, que 10 de Metz pour 231 de Paris.

377. 5 Décimes à la Fontaine d'Isis l'An 2 PARIS. DP 4. VG 419. TTB/q.SUP 1.250 [VENDU/SOLD]

Oeuvre du célèbre graveur DUPRE, cette pièce, qui évoque le culte d'Isis choisie pour illustrer la déesse de la Raison, est aussi la première monnaie commémorative émise en France.

378. 2 Sols aux balances du 1er type 1793 ROUEN. Cuivre. VG 408. MAZ 256 (R2). DP 5. 22,61 g. Magnifique spécimen sur flan très large et revêtu d'une plaisante patine marron. SUP à FDC 3.800

Baptisée "refrappe ancienne" depuis quelques années, cette variété du 2 Sols aux balances de Rouen, au demeurant assez rare, est pratiquement la seule que l'on puisse trouver en bel état. C'est d'ailleurs celle que l'on retrouve généralement dans les grandes collections aussi bien du siècle passé que de ce siècle.